La Semois est une rivière de 2ème catégorie. Cela signifie en gros que la vitesse moyenne de son courant est trop faible pour la considérer comme une rivière à truite. On y trouve donc naturellement une grande variété d’espèces de poissons. A chaque espèce correspond une période de pêche autorisée (ou une interdiction). Les périodes d’autorisation/ interdiction permettent de préserver la reproduction des espèces.

A Chiny, on pêche donc principalement:

– « Le blanc », terme générique englobant tous les poissons qui ne sont pas carnassiers

– Le carnassier: perches et brochets

– La truite

– L’ombre, qui est un poisson fragile, non carnassier, et qui se pêche à la mouche (en no-kill de préférence)

Chaque année, à Chiny, la Semois est l’objet de rempoissonnements en brochets, perches, gardons, truites.

Les permis de pêche
Pour pêcher à Chiny il vous faut tout d’abord:

1. Le permis de la Région Wallonne (RW): – Ces permis sont vendus à la poste b-post ou par internet : http://permisdepeche.be


– « gros permis » pour pêcher dans l’eau ou « du milieu de l’eau » sur un ponton ou une barque: 37,18 € ou

– « petit permis » pour pêcher de la rive: 12,39 €

2. Le permis de la société locale de pêche: « Les 3 truites »: – vendus au Bureau du Tourisme de Chiny, à l’EpiCerise, au Moulin Cambier et chez Jacquet Pêche à Izel sur présentation du permis RW


– Pour une quinzaine: 25,00 € uniquement en juillet-août

– Pour l’année: 50,00 €

Il vous faut donc au minimum 2 permis pour pêcher à Chiny, voire 3 si vous pêchez dans les zones de licence de la DNF. Le parcours est entrecoupé de quelques tronçons privés, pour ces zones, il vous faut simplement le permis de la Région Wallonne et l’accord du propriétaire.

Plus d'infos sur  http://www.kayaklebatifol.be/index2.php?sssm=kayak_le_batifol_fr-36

cattail-2027223_960_720[1].png
Retour